Bangui 24 Avril–Tongolo: Animés par l’animosité et l’esprit de nuire sans fondement au régime du Pr Faustin Archange Touadéra, les leaders des partis politiques de l’opposition se lancent dans la confusion et l’amalgame, ce qui les tient à un échec total aujourd’hui.

Impopulaires, immatures, myopes et amnésiques, sans assise politique, les leaders de l’opposition, rangés dans la Bande de Démons de la République Centrafricaine (BRDC), savent avec pertinence que la 7è République est un acquis.Ils ne deviendront jamais président de la République de Centrafrique, tant qu’ils œuvrent pour la souffrance de leurs compatriotes.

On fait de la politique pour le développement de sa nation et non de la politique politicienne pour maintenir son pays dans la léthargie.De la Concertation des Forces Démocratiques (CFD), UFVN, UFAP, CODEPO, FARE-2011, E ZINGO BIANI, COD-20 pour atteindre BRDC, les leaders de l’opposition n’ont jamais réussi dans leurs démarches lugubres et perfides contre le Peuple Centrafricain. Et ces prophètes du malheur des centrafricains ne réussiront jamais.

Ils nous ont amené la coalition séléka de Michel Djotodia pour s’emparer du pouvoir, le 24 Mars 2013 et organiser les tueries de masse, soldées par le viol des femmes, vols des bétails, des biens meubles corporels et incorporels, destructions des lieux de cultes, exécutions sommaires et extrajudiciaires, enlèvements et autres.

Mais la fin, ils se sont retrouvés au pays de ‘’si je savais’’, suivi de leur démission collective à Ndjamena au Tchad avec dix (10) mois au pouvoir.

Pourquoi, ne vont-ils pas en retraite politique, dès lors qu’ils sont impopulaires ? Pourquoi, s’agitent-ils alors que le Peuple souverain a exprimé sa volonté de doter la RCA d’une nouvelle Constitution ?

Hommes piteux et versatiles, repentez-vous car, le Peuple sait tout sur vos démarches sordides de ramener notre pays dans une crise sanglante. En fait, il faut comprendre que l’année 2013, n’est pas 2024.

En bon entendeur, salut

Please follow and like us:
Pin Share

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here