Bangui 22 Avril 2024 : Le Président de la République Centrafricaine, Pr Faustin Archange Touadéra a été reçu, le Mardi 14 Avril 2024, par son homologue français Emmanuel Macron.
Les questions relatives au principe de partenariat gagnant-gagnant entre les deux Etats ont été évoquées au cours de ce tête à tête.

Cette rencontre entre les Chefs d’Etat s’inscrit dans le cadre de la redynamisation et la redéfinition d’une perspective de coopération basée sur le respect des intérêts respectifs de ces deux Etat.

En répondant à la question d’un éventuel revirement de relation entre Bangui et Paris, le Pr Faustin Archange Touadéra, Président de la République Centrafricaine affirme :

« Il n’y a pas eu de revirement… La République Centrafricaine n’a jamais demandé le départ de la France sur son territoire.

Ce sont des Français, eux même qui, pour des raisons internes ou pour des raisons volontaires ont décidé de plier bagage et de tourner talons du sol Centrafricain.

Mais les choses ont évolué car le monde n’est pas statique, il y a des enjeux nouveaux qui surgissent, alors il est important que les pays se réunissent pour redéfinir une nouvelle politique de la coopération tout en respectant la souveraineté des uns et des autres.

Aucun pays du monde ne peut vivre sur lui-même, c’est pourquoi la RCA est ouverte à discuter et à entretenir de relations tous les pays amis qui veulent lui apporter leurs soutiens dans les défis qu’elle rencontre, seulement, dans le respect de sa souveraineté »

Il faut noter que, les questions liées au développement durable, des politiques internationales et d’autres sujets qui intéressent la République Centrafricaine et la France ont été débattues.

Toutefois, le Président Centrafricain, Pr Faustin Archange Touadéra a attiré l’attention des journalistes français sur ce qu’ils racontent souvent sur leurs chaines que les français sont chassés du sol centrafricain.

Please follow and like us:
Pin Share

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here